samedi 12 décembre 2015

Allard - "Pénalva le Montagneux"


Beaucoup d'amis ont accompagné Gilbert Pénalva à l'Eglise de Sorges puis au Crématorium de Notre-Dame de Sanilhac. En adieu, Jean-Claude Allard, Président d'Honneur de la SBAP, a dit l'un de ses poèmes écrit en 2009.

Pénalva le Montagneux

Mon compagnon est une montagne, il fait partie intégrante de la grande Dame.
 
Il la peint au couteau, cet instrument bien approprié pour parfaire la pierre angulée.

A l'huile sur bois, il sait s'exprimer, sculptant la morphologie de la roche et des rochers.

Cette immensité, il peut en parler, la connaissant au plus profond de sa pensée.

Sous toutes ses facettes, comme les faces et interfaces d'un diamant bien ciselé.

Les coins, recoins, contours, chemins de chèvre laissent imaginer de futures randonnées, sous la protection des cieux remarquablement peaufinés.

Pour qui connaît son œuvre, ce montagneux peint magnifiquement bien les deux.

L'artiste que j'aime et dont je connais quelques-unes de ses sensibilités, cultivé, chaleureux, fidèle en amitié, comme elle, désire constamment s'élever.

Lui sait qu'une de nos communes sensibilités pour gravir cette beauté, l'effort est recommandé. Pour obtenir du plaisir, il faut le mériter, car il s'agit de l'escalader, à l'image de l'artiste qui aime la sublimer.

Ce terrien a soif de s'élever aux plus hauts sommets et là-haut bien arrivé, avec beaucoup d'humilité, il prend le temps de contempler la vallée.
Jean-Claude Allard 2009

Les Oiseaux par Gilbert Pénalva  (mars 2011)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.